Traité pratique d’interpretation du yi king

Dans le vaste univers du Yi king le Takashima Ekidan est un joyau exceptionnel, quasi inconnu en occident malgré son immense succès d’édition en Asie.

Bien souvent, l’amateur de yi king est empêtré dans les différents niveaux de symbole de l’hexagramme. Si le texte lui parle, il reste toutefois  à un niveau plutôt général et abstrait dans l’interprétation du tirage qu’il a fait. Encore lui faut-il disposer d’une traduction des traits et des commentaires qui tienne la route !

C’est là que le Takashima Ekidan vient au secours de l’interprétation : il nous expose en détail une centaine de cas commentés pas à pas. Dans chacun, il expose pas à pas les mécanismes de l’analyse, navigant entre la réalité et le symbole.

Pas de produit 136

Hexagrammes initiaux, hexagrammes nucléaires, position des traits, relations de voisinage, valeur des positions, images des hexagrammes, symboles des trigrammes, évolutions plausibles de la situation dans le temps, nous le voyons jongler de page en page avec tous ces éléments qui, bien souvent, embarrassent l’amateur plutôt qu’ils n’éclairent son jugement.

Ce que vous trouverez dans le Traité pratique d’interprétation du Yi jing de Takashima :

  • Une introduction de Nathalie Mourier situant l’ouvrage et rappelant les grandes lignes de l’interprétation du yi jing.
  • Les explications nécessaires pour tirer un hexagramme.
  • Pour chaque hexagramme une traduction de l’image associée à chaque trait et un ou plusieurs exemples d’interprétation très détaillés.
  • Un grand nombre de notes par Nathalie Mourier qui vous guidera dans la compréhension du texte original.

Laisser un commentaire