fbpx
Yi king hexagramme 4, exemple d’interpretation

L’interprétation des traits mutants d’un hexagramme pose souvent problème au débutant. Il lui manque quelques clés techniques. Les excellents ouvrages de Takashima et Vincent Koh donnent diverses explications à ce sujet.

Nous vous proposons ici un exemple concret, à partir de l’hexagramme 4 et son application. Vous pouvez faire de nombreuses expériences de ce genre de votre côté, c’est souvent instructif.

Il m’arrive de faire un tirage pour avoir une image de la journée ou d’un moment à venir. Cela me permet de garder la main, d’affiner mes réflexes. Parfois cela répond par ailleurs à un besoin d’information ou m’aide à clarifier mes idées.

Il y a quelques jours de cela, j’ai tiré un hexagramme en tout début de matinée. Ce jour-là je devais participer avec un client à la présentation d’un projet sur un salon professionnel. Voilà ci-contre les hexagrammes obtenus.

original

7
59
64
18
23
41

résultant

32
44
18
64
56
14

Analyse des hexagrammes

L’interprétation d’un hexagramme peut parfois être tellement simple quand on dispose des bonnes clés ! Regardons de plus près :

  • L’hexagramme 4 – la folie juvénile suggère un expert, un enseignant, une ressource extérieure.
  • L’hexagramme 18 – le travail sur ce qui est corrompu évoque souvent un obstacle à franchir, un moment potentiellement désagréable et généralement la nécessité d’agir ou de clarifier pour sortir de la situation.
  • L’hexagramme 64 – avant l’accomplissement est le dernier hexagramme de la séquence des hexagrammes : après lui ce n’est pas le déluge mais un retour au début du cycle avec l’hexagramme 1 – le ciel.
  • L’hexagramme 50 – le chaudron qui résulte de la mutation des deux yao yin suggère une atmosphère de convivialité et de partage de nourriture : le chaudron de l’hexagramme 50 est celui des offrandes faites au temple qui étaient ensuite partagées entre les personnes présentes.

Peut-on affiner et donner le timing des événements correspondants à ces hexagrammes ? Oui et là encore en suivant le chemin le plus direct :

  • Le yao 3 correspond au milieu de la journée, à l’heure du repas.
  • Le yao 4 est le milieu de l’après-midi.

Que s'est-il passé au cours de cette journée ?

A l’heure du déjeuner (donc quand on arrive au niveau 3 de l’hexagramme), nous avons retrouvé des clients qui travaillent sur un projet collatéral. Un quiproquo s’est installé qui a créé une tension palpable. L’incident serait passé probablement inaperçu si le contexte n’avait pas déjà été un peu délicat.

Dans l’hexagramme original, le 3 mutant conduit à l’hexagramme 18 – le travail sur ce qui est corrompu. Ce qui s’est passé : une discussion calme, ouverte et honnête a permis de mettre les choses à plat et de résoudre les malentendus.

En milieu d’après-midi (donc au niveau 4 de l’hexagramme), nous décidons d’aller prendre un verre tous ensemble et nous nous retrouvons sur une terrasse de café baignée de soleil. On ne peut pas s’empêcher de penser alors aux trigrammes Li (le soleil) et Kan (les liquides) qui constituent l’hexagramme 64 – avant l’accomplissement.

La mutation de l’hexagramme 64 amène l’hexagramme 50 : nous avons ensuite dîné avec le partenaire étranger, ce qui nous a permis de finir de boucler différents aspects du projet dans une ambiance très conviviale, ce qui est caractéristique de l’hexagramme 50 – le chaudron.

original

7
59
64
18
23
41

résultant

original

7
59
64
18
23
41

résultant

li40
6
4
kan50
35
38

résultant

32
44
18
64
56
14

Laisser un commentaire

Fermer le menu