Wen wang ba gua

Une approche plus technique pour des informations concrètes, précises, datées. Aussi appelée Liu yao yi shu ( ou yi gua) ou Yi Jing taoïste.

Dans cette approche, l’hexagramme est identifié en relation avec les cycles de vie inscrits dans les 64 hexagrammes. Chaque hexagramme appartient à une famille, dont le «chef de famille» est l’hexagramme constitué d’un trigramme redoublé et qui est considéré comme pur. Chaque hexagramme a ainsi un rang au sein d’une famille. Ensuite sont identifiés les traits Sujet et Objet. Ces traits ont le même sens que pour la Fleur de Prunier, et sont utilisés de la même manière. Enfin, à chaque trait est associé une branche et un élément, ce qui permet de mener l’interprétation en analysant le lien existant entre toutes les branches, le sujet et l’objet.

WenWang

Cette approche est la plus technique des trois. Comme pour la Fleur de Prunier il est indispensable d’avoir une connaissance approfondie des trigrammes, des éléments, des troncs et des branches pour mener à bien une interprétation.

En contrepartie, cette approche de l’interprétation ne s’appuie sur aucun archétype de situation ce qui évite tout risque de mésinterprétation. Elle est également plus précise sur le plan temporel, car il est par exemple possible de déterminer quand un blocage va se libérer ou une combinaison harmonieuse se faire.

Une situation délicate

Il faut parfois prendre les choses au pied de la lettre

Lire l'article

Le Duc aveugle

Traduction d’une divination faite à Hong Kong en 1962

Lire l'article