Yi king licenciement

Deux copines de longue date décident de travailler ensemble, l’une salariant l’autre dans son entreprise. Au bout de quelques mois, un différent personnel sérieux les oppose qui crée entre elles une crise relationnelle sans précédent et susceptible de remettre en cause leur collaboration. Au bout de quelques semaines, la situation étant toujours bloquée, la salariée décide de consulter le yi jing pour savoir comment cela affectera sa position dans l’entreprise.

La date du tirage est le 16 novembre 2010 soit les piliers suivants :

  • année :  yin
  • mois :  hai
  • jour :  wu
  • branches vides :  xu et  hai

L’hexagramme obtenu est le suivant, les yao mutants étant le 1, le 3 et 5 :

Tirage 2010-11-16
C’est un hexagramme appelé « 6 clash » car la branche de chaque yao clash avec une autre branche de l’hexagramme suivant un ordre bien défini (branche du 1er yao avec celle du 4ème yao, branche du 2ème yao avec celle du 5ème yao, branche du 3ème yao avec celle du 6ème yao). Cette première indication sommaire est de mauvaise augure, elle manifeste par ailleurs bien la nature violente du conflit en cours.

Interprétation et commentaires

L'hexagramme

  • Le sujet  si porte l’attribut Brother (frère) qui représente les collègues, les amis, les gens de notre rang. Ici cela fait écho à la nature du conflit, cela révèle par ailleurs une information qui n’apparaîtra pas plus tard et qui concerne le fait qu’un autre salarié de la société se sent en position de compétition par rapport au consultant et qu’il jouera un rôle déterminant  dans le licenciement du consultant.
  • Le yao  hai représente la carrière, la position professionnelle du consultant. C’est donc un élément important de notre analyse.
  • Le yao  mao porte l’attribut Parents qui représente le contrat de travail, donc un autre élément à considérer.
  • Enfin, le yao  wei porte l’attribut Offspring [enfants]. Il est par nature défavorable à toute question référente à une position professionnelle.
  • Le sujet est fort un jour  wu, mais il clashe le yao  hai, la carrière, ce qui n’est pas de bon augure.
  • Le yao  hai est dans le vide (cf. ci-dessus) donc très faible, le fait que l’on soit un mois  hai est insuffisant à lui donner de la force. La position du consultant est donc particulièrement délicate.
  • Le yao  mao est faible un jour  wu et peu dynamique un mois  hai. Le contrat de travail ne tient donc qu’à un fil.
  • Le yao  wei est fort un jour  wu et relativement dynamique un mois  hai. Son impact est donc particulièrement destructeur pour le yao  hai de la carrière car il le contrôle et que ce dernier est presque totalement dépourvu de force.

La chronologie des faits est ensuite la suivante

  • Le 17/11, jour  wei : une réunion se tient dans laquelle le consultant (qui n’est pas là)  est mis en cause par l’un de ses collègues : le yao offspring  wei prend de la force et sape le yao  hai. Dans la mutation il devient  shen, défavorable au contrat de travail.
  • Le 1/12, jour  you : le consultant est convoqué à une réunion par son amie-patron. La situation est en partie éclaircie mais aucune voie de sortie n’apparaît aux différents problèmes soulevés par l’une et l’autre. Ce jour-là, le yao parents  mao mute en  wei ce qui est destructif pour les aspects carrière (yao  hai). Aucune décision n’est prise sur le moment, il est décidé de surseoir de quelques heures, mais pour le consultant la situation paraît sans issue.
  • Le 2/12, jour  xu : le consultant renonce, il est licencié le jour même. Achevant le travail de sape initié le 17/11, un jour  wei,  xu a magnifiquement joué son rôle de contrôle sur  hai. Aucun trait O/G aussi faible ne pourrait résister à un contrôle aussi fort. Cerise sur le gâteau le licenciement a officiellement lieu à l’heure  shen,  shen contrôle le yao  mao qui représente le contrat.
Incidemment, l’hexagramme résultant de la mutation porte le nom de Stagnation, toutes les branches combinent par paire, interdisant tout mouvement. On est loin de la perspective de changement que la Percée aurait par exemple profilé. Quasiment un cas d’école…

Cet article a 2 commentaires

  1. astropalais

    Bonjour et merci pour cette brillante démonstration de LYYG.

    Il m’a semblé que vous recommandez pour l’apprentissage « le livre de la simplicité » de Horia Ottino.
    Dans ce livre il est dit p82
    « lorsque hexagramme mute il est nécessaire pour monter les six parentés de l’hexagramme muté d’utiliser l’élément du premier hexagramme (hexagramme mutant). Il ne faut surtout pas utiliser l’élément de hexagramme muté pour monter les parentés »

    Il semble que dans votre démonstration pour hexagramme aboutissement (le muté) 12 la stagnation. Vous avez utilisez élément Métal pour faire les parentés (parents, brothers, officer, wife, officer, parents) et non pas élément Feu du premier hexagramme !
    D’après vous la page 82 du livre de la simplicité est elle fausse ? (c’est possible puisque ce livre comporte pas mal de « faute de frappe », mais l’auteur insiste pourtant lourdement sur ce point en bas de page)

    ps: le nom de vos image hex-30.gif et hex-12.gif n’est elle pas inversé par rapport a hexagramme compris en dessin dans chaque image ?

    En espérant que vous pourrez éclairer ma lanterne . . .

  2. Nathalie

    Bonjour,

    J’ai modifié le graphique incriminé. Les infos d’Ottino sont parfaitement correctes à cet égard. N’ayant pas utilisé dans mon analyse le lien de parenté associé aux branches de l’hexagramme résultant, je n’ai pas relevé l’erreur. Mea culpa.

Laisser un commentaire