fbpx
Yi king et santé – tumeur

La santé est un sujet délicat auquel on est parfois amené à se confronter pour aider à prendre ou pas la décision d’une opération à risque.

Je fais partie des gens qui pensent qu’il n’y a aucune question qu’on ne puisse pas poser au yi jing. Considérations philosophiques, choix moral, question pratique, stratégie de pari hippique, tourments amoureux, examens sensibles à venir, … toutes les interrogations me semblent légitimes. Il y en a tout de même que je considère avec beaucoup de distance, celles en particulier touchant à la maladie. Et bien sûr, plus la situation est grave et moins je me sens à l’aise à la perspective d’interroger le yi jing pour un tiers. Les enjeux sont élevés parfois et je ne voudrais pas, par une maladresse quelconque, aggraver la situation. J’évite donc d’avoir à répondre à ce type de questionnement.

Mais toute règle a bien sûr ses exceptions. Nous travaillons depuis plusieurs années avec une famille vietnamienne et au printemps dernier, notre cliente a envoyé  le mail suivant :

Bonjour Nathalie,

(…) Je voudrais te poser une question sur mon père. Il a été opéré en 2005 pour enlever une tumeur (de 6kg !) dans son ventre. L’opération s’est bien passée et il a bien récupéré. La tumeur a cependant repoussé depuis décembre 2010 et est contre la vessie. Elle reste encore très petite et le chirurgien qui l’avait opérée nous propose de retenter l’opération. La date est déjà fixée au lundi prochain, le 30 mai. Mon père a cependant 94 ans. Le risque de l’opération est évident compte tenu de son âge. Ne rien faire est aussi un risque car les médecins ne peuvent pas nous répondre sur la rapidité de l’évolution de la tumeur.

Notre cliente, le 23 juin 2011

J’ai retourné le problème dans tous les sens avant de me décider à faire un tirage. Pour cette question, j’ai utilisé la technique du wen wang ba gua.

Le tirage a été fait le 24 mai 2011 à 8:15 à Paris avec le résultat suivant :

Tirage 2011-5-24

J’ai ensuite envoyé le 24/05 une réponse succincte à ma cliente :

Dans l’hexagramme que j’ai tiré on voit qu’à l’issue de l’opération la maladie régresse, ce qui me semble cohérent avec le fait qu’ils doivent enlever une partie/ou la totalité de la tumeur, mais qu’il reste quelque chose. (…) Bien qu’affaibli il semble se remettre tout à fait bien et pour moi rien n’indique qu’il soit sérieusement en danger.

Nathalie Mourier

Analyse

  • La maladie est représentée par le yao Officier  mao qui est fort un jour  mao. Ce trait porte également le sujet de l’hexagramme ce qui indique une maladie sérieuse.
  • En cas de maladie, le yao Enfant  représente le traitement, la cure. Il porte ici la branche  you qui est vide au moment du tirage.
    Notons au passage que la branche est associée à l’élément métal et que le traitement envisagé est une opération chirurgicale ce qui est plutôt bon signe.

Par ailleurs on sait que l’opération est prévue pour le 30 mai date à laquelle  you sort du vide et redevient actif, ce qui est bon signe pour le patient : le traitement peut agir. Le 30 mai est un jour  you, la branche du mois est  si et il y a dans l’hexagramme deux yao  chou : toute la combinaison du métal est donc présente, ce qui renforce l’élément Enfant. Il est de surcroît nourri par deux yao  chou et un yao  xu : le traitement sera donc probablement bénéfique malgré ce que les premiers signes peuvent indiquer.

En effet, le trait Officier mute en  yin : il mute donc dans la branche le précédant ce qui est généralement considéré comme défavorable. Dans le cas d’une maladie, on peut imaginer une récession, malgré les signes favorables il est probable qu’un problème demeure.

Dans ce tirage, la question ayant été posée par la fille du malade. J’ai associé le père au trait Parents  si.

Le yao  yin résultant de la mutation du yao Officier qui représente la maladie est dans une relation délicate avec le yao Parents  si : le patient connaîtra quelques jours de difficulté à l’issue de l’intervention mais il se rétablira.

Ce qui s'est produit

J’ai reçu ensuite les nouvelles suivantes :

Mon père se rétablit doucement après son opération, après quelques jours d’hallucinations où il ne reconnaissait plus le présent. il est plutôt en bonne forme générale. J’admire à chaque fois sa vitalité et sa force.

Après l’opération, il a eu une fistule (fissure) et le liquide de l’intestin coule vers le drainage. Cette fistule pourrait se cicatriser naturellement avec le temps et il se rétablira. Si non, il devrait se faire opérer, et ses chances sont quasiment minimes. Elle pourrait aussi se transformer en péritonite, et il partirait très vite.

Notre cliente, le 7 juin

Commentaire : dans l’hexagramme résultant de la mutation, le trigramme Kan est en haut, comme s’il évoquait la perspective d’un épanchement de liquide à venir… Les hallucinations auraient pu être déduites peut-être de la présence de l’oiseau sur le trait  hai, ce trait mutant en  xu l’incident ne devait pas durer.

kan
zhen

Mon père se rétablit doucement, il est vraiment costaud je trouve, en retrouvant pleinement son esprit. Il reste le problème de la fistule avec le liquide qui coule de l’intestin grêle vers une poche extérieure via une lame qu’on lui a mise. Le chirurgien dit qu’il n’est plus opérable, le seul espoir est que la fistule se referme d’elle-même, ce qui n’est pas exclu, mais pas certain non plus.

Notre cliente, le 14 juin

Et une quinzaine de jours plus tard au téléphone nous avons reçu d’excellentes nouvelles du malade qui récupérait très bien des suites de l’opération au point qu’une amie de la famille le rebaptisa in petto  « Trompe-la-mort ».

Laisser un commentaire

Fermer le menu