Yi king hexagramme 14, vu par Takashima

Dans la deuxième moitié du 19ème siècle, un jeune homme nommé Takashima se trouve en prison. Son père l’avait initié au yi king et ce séjour à l’écart du monde et de ses distractions fut pour lui l’occasion d’approfondir ses connaissances.

Pendant de longues années, ce prisonnier qui devait devenir quelques années plus tard l’un des plus dynamiques entrepreneurs de l’ère Meiji, fait des tirages, conseille prisonniers, militaires et magistrats. Il continua tout au long de sa vie à étudier le yi king et à partager la compréhension qu’il en avait avec le grand public. A cet effet, il consigna des consultations et ses interprétations.

Nous avons édité le Takashima Ekidan en version française. Pour toute personne intéressée par le yi king, c’est une mine d’or précieuse et délicate. Compte tenu de l’engouement du grand public pour le yi king, il est étonnant que ce recueil, largement édité en Asie, soit passé inaperçu. Cet oubli est désormais réparé.

Pas de produit 136

Nous vous proposons ci-dessous la présentation de l’hexagramme 14 par Takashima.

Un grand avoir.

De très bon augure.

Présentation : Dans Da you, un trait faible occupe une position élevée, puissante et centrale, les autres traits sont en accord avec lui. La vertu de Da you est forte et éclairée. Da you est en accord avec le ciel et suit les saisons. Il est donc de très bon augure.

Interprétation :

Le feu dans le ciel symbolise Da you. De mêmes, les hommes nobles déjouent la malice et encouragent la bonté, ils suivent la gracieuse loi du ciel.

1 - Est encore à l’abri du mal ; il n’y a pas de faute ; pas de faute s’il est audacieux.

Le 1 yang de Da you est encore à l’abri du mal.

2 - Est chargé comme un grand chariot. Avance. Pas de faute.

Être chargé comme un grand chariot signifie que le 2 yang ne ploie pas sous la charge.

3 - Un duc est invité à la table royale. Les hommes vulgaires ne peuvent pas être invités.

« Un duc est invité à la table royale » mais ce serait une insulte d’inviter des hommes vulgaires.

4 - N’est pas fier de sa richesse, pas de faute.

Le 4 yang n’est pas fier de sa richesse, pas de faute car il est discret.

5 - Son honnêteté est partagée. Favorable si on éprouve une crainte respectueuse.

« Son honnêteté est partagée » signifie que sa sincérité permet que les aspirations du peuple se réalisent. « Favorable si on éprouve une crainte respectueuse » : sinon le peuple le méprisera et sera négligent.

6 - Le ciel lui vient en aide. Favorable et avantageux en tout.

Le 6 yang de Da you est favorable car le ciel lui vient en aide.

Takashima Ekidan, traité d'interprétation du yi jing, éditions Marip, traduction Nathalie Mourier

Laisser un commentaire