fbpx
Élément feu, signe feu

Un élément qui rayonne

L’idéogramme du feu est constitué de 人 ren, l’homme, auquel sont adjoints deux petits ` ´ pour indiquer la partie concernée, la partie qui cherche à s’élever. Le mouvement est exclusivement ascendant.

La nature de l’élément feu est donc de s’élever, mais aussi de briller et d’illuminer. Il étend son influence, peut toucher les autres.

L’élément feu est spontané, la transmission de la lumière est rapide.

Bien que les analogies avec la nature soient fortes, il ne faut pas limiter l’élément feu à cette représentation, mais plutôt aux qualités qui sont celles du feu dans la nature.

En feng shui, une seule énergie feu est présente (contre deux terres, deux bois, deux métaux). Il s’agit du feu yin qui seul a la possibilité de bruler le bois, fondre le métal. Les bouches à feu présentes dans les cuisines sont des feu yin.

L’élément feu yang est un élément très particulier, dont le fonctionnement s’éloigne pas mal de de celui des autres éléments.

Pour ce qui est des signes astrologiques feu, c’est différent. Les signes de feu manifestent des deux variétés de feu. Il y a un signe de feu yin et un signe de feu yang, et ces deux types de signe de feu sont très différents.

Relativement à une personne, les informations qui sont données ici ont plus de sens appliquées à un maître du jour feu qu'à quelqu'un de signe feu, le signe étant le tronc de l'année et non le tronc du jour qui est beaucoup plus pertinent.
Le feu

Le mouvement du feu  est ascendant et par nature le feu est lumineux et purificateur. Les personnes feu sont donc en général plutôt grandes, d’un naturel courtois et aimable. Le feu est vif ce qui donne à ces natifs un tempérament plutôt impulsif et impatient.

Quand le feu est fortement présent dans les 4 piliers, l’individu est charismatique, chaleureux et ouvert aux autres. Une personne feu qui entre dans une pièce l’illumine de sa présence et capte l’attention.

Si le feu est mal maîtrisé dans un thème, l’individu a tendance à l’exagération et aura du mal à terminer ce qu’il a commencé, l’impatience lui ôtant toute idée de suite et le privant de persévérance.

Mais dans la nature nous connaissons différents types de feu. Il y a le feu du soleil qui brille et irradie toujours au-dessus des nuages, et il y a le feu de la flamme. En énergétique chinoise, pour distinguer ces deux types de feu on parle du feu yang (le soleil) et du feu yin (la flamme).

bing - le feu yang

Le soleil

Haut dans le ciel le soleil brille,  véritable fournaise et source de lumière vive, éternel aux yeux de l’homme à défaut de l’être suivant les règles de la physique.

Un maître du jour feu yang se manifeste par un tempérament impétueux doté d’un esprit vif et à l’affût de nouveautés. Actif, il a soif de découvertes, d’avancées diverses. Son monde intérieur est riche et nourri, ses émotions sont fortes et ses emportements aussi puissants que rapides. Devant un feu yang qui s’emporte, la raison sera souvent d’un piètre secours, il suffit de lui donner le temps de se calmer et de redescendre pour reprendre le fil de la discussion.

Naturellement poli et respectueux d’autrui, il a souvent le travers de vouloir prendre le dessus et de chercher à s’imposer par la force. Il en découlera des tensions relationnelles, dont il sera le seul à s’étonner.

La chaleur du feu yang exerce un indubitable pouvoir d’attraction, le feu yang est naturellement enclin à des relations cordiales. Il peut pourtant se trouver facilement isolé des autres : après tout, un seul soleil brille au firmament de notre monde.

Le feu yang apprécie toutefois la compagnie des autres et se nourrit des différents échanges auxquels il est exposé. Le froid et l’isolement contrarient sa nature chaleureuse et le prive de la possibilité d’exprimer sa nature radiante.

L’élément feu yang

ding - le feu yin

La flamme

Si le feu yang est le soleil, le feu yin est lui l’éclat discret des étoiles dans le ciel nocturne, la lumière de la flamme qui éclaire l’obscurité, l’éclat des bougies sur la table d’un repas romantique.

Contrairement au feu du soleil qui brûle d’un feu constant, la flamme de la bougie vacille, s’élève haut et parfois semble s’éteindre sur son support. Cela confère aux personnes feu yin un tempérament plus mesuré, chaleureux mais sans les excès impétueux du feu yang. Un individu feu yin est donc doté d’une nature plus tranquille et discrète.

Le feu yin peut sembler plus passif que l’astre du jour : il n’a pas sa force brute, son influence est plus discrète, il s’exprime avec plus de nuances, davantage de discrétion ou de délicatesse. La flamme vacille et de même l’individu feu yin est moins obstiné, il sait plus facilement modérer son point de vue que le feu yang.

Pour durer, la flamme dépend de son support, elle y est fortement attachée. Cela se traduit chez la personne feu yin par un tempérament romantique, discret dans l’expression de ses sentiments amoureux et à la recherche d’une relation sentimentale unique. La difficile quête d’une âme sœur peut lui donner un faux air de nostalgie qui exercera chez l’autre sexe un fort pouvoir d’attraction.

L’élément feu yin

Laisser un commentaire

Fermer le menu