fbpx
Maneki neko

Ce « chat qui invite la fortune » principalement utilisé dans les devantures des magasins asiatiques, fait partie des croyances populaires assez récentes et sans aucun rapport avec le feng shui.

Etymologie

En japonais, maneki 招き signifit acceuillir et neko signifit chat. Le chat japonais est donc un chat qui accueille. En chinois, xingyun 幸运 signifit chanceux et mao signifit chat, le chat chinois est un chat porte bonheur. Dans les deux cas, l’objectif est clairement d’amener la fortune à son propriétaire.

Un symbole récent

On trouve les premières traces du Maneki neko au Japon à la période Edo, il y a 400 ans, alors que sa version en poterie remonte seulement à 150 ans. Les années 1830-1860 voit son apogée. Du début de l’ère Meiji jusqu’en 1880, c’est le déclin, puis en 1923, le revival.

Le maneki a une attitude sérieuse et amicale pour accueillir les invités.

Comme souvent avec les animaux de ce type comme les pi xiu ou les qi lin, ils vont par deux, chaque sexe ayant une caractéristique particulière. Ici, on les distingue habituellement selon la patte qui est levée : main gauche pour la femelle, main droite pour le mâle.

Par ailleurs, la patte gauche attire l’argent, la gauche la bénédiction. Avec un mâle et une femelle, on avait donc les deux. Il existe toutefois de nombreuses variantes et le plus souvent, le maneki neko est seul.

La cloche dorée portée à la poitrine est aussi supposée porter chance.

Le maneki neko n'a pas de lien avec le feng shui

Il n’y a pas de mal à avoir des croyances, surtout lorsqu’elle sont populaires.

Il ne faut toutefois pas associer ce chat chinois au feng shui. Le maneki neko n’est pas un symbole opérant du feng shui, il y en a très peu, ce qui n’empêche pas les marchands du temple d’attribuer à des tas de gadgets des vertus feng shui.

Ci-contre, rue Sainte-Anne à Paris, une rue très japonaise, un Maneki neko déposé par le street-artist Invader.

Le Maneki neko revu par le street artist Space Invader
Invasion manekineko

Voir également

Laisser un commentaire

Fermer le menu