Eric Spirau

Consultant, formateur et auteur

L’univers dans lequel nous vivons aujourd’hui est caractérisé par un double courant. D’un coté il est très imprégné par la technologie, l’image et le paraître, l’immédiateté, d’un autre par une envie de mieux-vivre, parfois de spiritualité. Les arts traditionnels conjuguent le savoir et l’humanisme, la compréhension et l’effort. Ils aident à comprendre le sens d’un chemin personnel qui n’a pas grand chose à voir avec la « réussite » ou même un bien-être apparent. Ils nous mettent en contact avec nos racines profondes.

Créativité, clarté, pertinence

Pendant une petite vingtaine d’année, j’ai tiré directement parti de ma formation d’ingénieur diplômé de l’École Centrale de Lyon au sein de projets à la pointe des nouvelles technologies. Directeur de projet, architecte de système, formateur, j’ai dû mes succès à ma capacité à mêler une grande créativité aux besoins essentiels et fondamentaux de mes clients. Qualité d’écoute, excellence de la technique … Cet univers des technologies reste d’ailleurs toujours pour moi un fil actif, une fois qu’on est tombé petit dedans …

Les arts traditionnels chinois empruntent quelque chose à la science : ils demandent de la rigueur, pas mal de temps et d’abnégation pour en pénétrer le sens. La récompense est un ensemble d’outils articulés autour d’une vision du monde très inspirante sur le plan de l’humain, de notre place dans l’univers. Ces arts travaillent in fine à rebours vers la découverte de soi, de l’intérieur, là où les sciences occidentales avancent de plus en plus vers l’extérieur, donc loin de nous.

C’est auprès de Grand Maître Yap Cheng Hai que j’ai fourbi mes premières armes en la matière et en 2002 j’ai obtenu mon Mastery Graduate Diploma qui ponctue la formation réservée aux consultants professionnels. Au fil du temps, d’autres maîtres respectés des arts classiques ont enrichi mon parcours, aussi bien dans les arts taoïstes que dans les domaines connexes des arts énergétiques et de la méditation bouddhiste. En parallèle, je peins, je compose de la musique, … il me semble important de garder de la distance par rapport à tout système, aussi parfait semble-t-il.

Ma créativité s’exerce le mieux en feng shui dès lors qu’il s’agit de concevoir. Depuis tout petit je dessine des maisons. Je me fonds dans les besoins des futurs occupants, j’intègre toutes les informations fournies par les arts taoïstes, l’architecture, pour produire un projet original et porteur. Formé à toutes les techniques de l’ingénieur, au bâtiment et au génie civil, le dialogue avec les architectes est simple et productif.

Le ba zi et le yi jing sont bien plus intimistes. Ils touchent souvent à des questions très personnelles et urgentes auxquelles j’essaie comme par le passé de répondre en me concentrant sur l’essentiel. Ces deux outils sont d’une grande profondeur et on ressort toujours transformé d’une consultation ou d’une formation de ba zi. Tout le monde devrait se frotter au moins une fois dans sa vie à ces outils.

J’ai toujours formé des personnes à des outils complexes. Mes livres ou mes cours sont pédagogiques et sans concession. Il n’y a pas de partie cachée ou manquante et ce qui est complexe est décomposé et accessible. Ne rêvez pas, le résultat reste cependant à la hauteur de l’investissement personnel de l’élève. On ne peut pas tirer profit d’outils puissants en 2 h, surtout si un de leur rôle est de vous transformer.

Mes cours comme mes conférences sont en général enthousiasmants. Je me souviens d’une conférence donnée lors d’un salon Rentrez Zen où l’un de mes confrères s’étonnait de ma patience à répondre à toutes les questions, parfois hors sujet.

Mes clients sont répartis un peu partout sur le globe, skype aide beaucoup à créer ou maintenir le fil. Nous pouvons dialoguer en français ou en anglais.



+33 4 99 54 61 74
Eric Spirau